le 4 septembre 2017 : Et 17 de plus la liste des 17 ambassadeurs... sans ambassades

Août 2017: J'avais oublié dans cette liste :Le Conseil Économique Social et Envirronnemental

Comme les préfets ils ne sont pas élus mais nommés par des nommés eux même nommés par les élus. (ça peut faire beaucoup de renvois d'ascenseur).

Comme le CESE et les préfets il y a un tas de petites structures où l'on peut placer les copains.

Et pour avoir la paix sociale il faut bien rémunérer et favoriser (congés plus long que la réglementation ...) les fonctionnaires y travaillant créant disparités et dissensions au sein des salariés.

Texte à revoir avec les réformes :

Parait qu'il y a trop d’élus (600 000 à peine 1% de la population) ?
Ce n'est pas le nombre qui est à remettre en question car si on appliquait la démocratie le nombre serait peut-être supérieur.
C’est leur fonction qui est à revoir, celle de voter des décisions autocratiques d’un petit groupe qui profite bien d’une législation qui lui est favorable.
Ce petit groupe, environ 5000, élus, directeurs de cabinet et autres hauts-fonctionnaires.

1 président de la République
577 députés
311 sénateurs
27 présidents de régions et ou futurs vice-présidents après les regroupements
101 présidents d’assemblées départementales
720 maires de ville de plus de 10 000 habitants. Ces nombres dépendent de la situation géographique, soi le maire est domestique du président d’une métropole ou il est le donneur d’ordre du groupement de communes.
78 députés européens (qui ne servent qu’à voter des réglementations, les décisions stratégiques sont réservées à la commission européenne dont les membres sont nommés directement par les états membres).
Il faut rajouter 250 préfets (pourquoi ce nombre ?), 17 ministres et 16 secrétaires d’état, nommés par les élus.

Nous avons un total de 1700 élus ou affiliés.
Avec 2 directeurs de cabinets ou hauts-fonctionnaires par élus ou affiliés nous arrivons à environ 5000 personnes, qui ne désirent absolument pas remettre en question leur statut très favorable pour leur train de vie, leurs futures retraites et leur famille. Et autant peut-être qui espèrent aussi un jour en profiter.

Suis-je loin du nombre ?

Environ 6000 élus et administrateurs ont leur patrimoine contrôlé suite à l'affaire Cahusac (journal de France 2 le 8 février 2016)

J'oubliais les commissaires européens qui sont payés avec nos sous et triturent les réglementations avant leur pantouflage : 9 pantouflages annoncés dans la presse en octobre 2015.