D'abord les dernières turpitudes

3 octobre 2018 Macron change les règles de nomination des recteurs pour placer une camarade de l'ENA

18 septembre 2018 L'étonnant pantouflage du mari de Fleur Pellerin

13 septembre 2018 Roxana Maracineanu occupe un logement social à Clamart

9 août 2018 pourquoi les démissions s'accumulent chez les maires

29 juillet 2018 Un vélo elliptique, un troisième chauffeur pour François de Rugy

14 juin 2018 conflit d'intérêts" de la ministre Agnès Buzyn avec son mari dénoncé jusqu'au Royaume-Uni

7 juin 2018 La grosse augmentation de salaire du président de la Commission des comptes de campagne

Y a peut-être un lien, non ? :Ristournes au candidat Emmanuel Macron : les ratés de la Commission des comptes de campagne

6 juin 2018 A l'Assemblée, 6 465 € de salaire pour distribuer les ramettes de papier

25 avril 2018 Inéligibilité des élus corrompus : pourquoi la promesse d’Emmanuel Macron n’est toujours pas pour demain

31 mars 2018 : Condamné pour corruption, consigne avait été donnée à la police aux frontières de ne pas l’interpeller.

16 mars 2018 : Comment le maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc cumule mandats et emploi de haut-fonctionnaire

24 janvier 2018 les salaires étonnants des fonctionnaires de l'Assemblée nationale

de même pour le parlement européen et là de plus non imposable. N'oublions pas le Sénat ... Tout ça peut-être pour se protéger de conflits sociaux ? On ne mord pas la main qui vous nourrit.

2 janvier 2018 : Les gardiens du coffre-fort français fixent eux-mêmes leur propre rémunération. Conséquence : des salaires et des primes – non imposables ! – mirobolants. : 

"Plus grave, alors qu’ils sont chargés d’édicter et de surveiller la régularité des dépenses de l’État, 70 % de leurs primes « n’ont aucune base légale et ce pourcentage atteint 100 % dans le service des impôts (hors cadastre), et une grande partie de ces primes ne sont pas déclarées dans les déclarations d’impôts ». L'article réservé aux abonnés et une copie complète : 

Bercy, l’Empire du mal et la citadelle de tous les abus !

En pdf pour qu'il ne disparaisse pas :

20 décembre 2017 augmentation de 40% des maires des grandes villes

7 décembre 2017Contrôle des dépenses : les sénateurs arrivent à faire pire que les députés

3 décembre 2017 pourfendeur-de-la-fraude-sociale-le-depute-aux-trois-comptes-suisses

Novembre 2017 députés qui ont acheté leur permanence avec des fonds publics

novembre 2017 Hausse des salaires en cabinets ministériels de 20,5%

septembre 2017 Pour 2 mois au Conseil d'État, Wauquiez cumule 13 ans de droits à la retraite

Octobre 2017la ministre Florence Parly touchait 52.000 euros par mois pour vous faire préférer le train

Octobre 2017 117 sénateurs sont soupçonnés d'avoir détourné 8 millions d'euros

Juin 20016 Le Sénat, 4 ou 5 jours par mois pour... 11 350 euros net mensuel

Février 2016 Le coût des ex-présidents et des ex-premiers ministres

Des élus qui se renvoient l’ascendeur :

4 septembre 2017 : Et 17 de plus la liste des 17 ambassadeurs... sans ambassades

Août 2017: J'avais oublié dans cette liste :Le Conseil Économique Social et Envirronnemental

Comme les préfets ils ne sont pas élus mais nommés par des nommés eux même nommés par les élus. (ça peut faire beaucoup de renvois d'ascenseur).

Comme le CESE et les préfets il y a un tas de petites structures où l'on peut placer les copains.

Et pour avoir la paix sociale il faut bien rémunérer et favoriser (congés plus long que la réglementation ...) les fonctionnaires y travaillant créant disparités et dissensions au sein des salariés.

Texte à revoir avec les réformes de 2017 :

Parait qu'il y a trop d’élus (600 000 à peine 1% de la population) ?
Ce n'est pas le nombre qui est à remettre en question car si on appliquait la démocratie le nombre serait peut-être supérieur.
C’est leur fonction qui est à revoir, celle de voter des décisions autocratiques d’un petit groupe qui profite bien d’une législation qui lui est favorable.
Ce petit groupe, environ 5000, élus, directeurs de cabinet et autres hauts-fonctionnaires.

1 président de la République
577 députés
311 sénateurs
27 présidents de régions et ou futurs vice-présidents après les regroupements
101 présidents d’assemblées départementales
720 maires de ville de plus de 10 000 habitants. Ces nombres dépendent de la situation géographique, soi le maire est domestique du président d’une métropole ou il est le donneur d’ordre du groupement de communes.
78 députés européens (qui ne servent qu’à voter des réglementations, les décisions stratégiques sont réservées à la commission européenne dont les membres sont nommés directement par les états membres).
Il faut rajouter 250 préfets (pourquoi ce nombre ?), 17 ministres et 16 secrétaires d’état, nommés par les élus.

Nous avons un total de 1700 élus ou affiliés.
Avec 2 directeurs de cabinets ou hauts-fonctionnaires par élus ou affiliés nous arrivons à environ 5000 personnes, qui ne désirent absolument pas remettre en question leur statut très favorable pour leur train de vie, leurs futures retraites et leur famille. Et autant peut-être qui espèrent aussi un jour en profiter.

Suis-je loin du nombre ?

Environ 6000 élus et administrateurs ont leur patrimoine contrôlé suite à l'affaire Cahusac (journal de France 2 le 8 février 2016)

J'oubliais les commissaires européens qui sont payés avec nos sous et triturent les réglementations avant leur pantouflage : 9 pantouflages annoncés dans la presse en octobre 2015.